Vous êtes ici

Choisir

6 résultats correspondent à votre recherche
  • Réponse : Le détecteur de fumée détecte les émissions de fumée, tandis que le détecteur de chaleur ne détecte que les hausses anormales de la température. Le détecteur de chaleur est particulièrement adapté à des pièces fumigènes comme la cuisine, où un détecteur de fumée a vite fait de réagir à de simples grillades.


  • Réponse : Le 8 Mars 2015 : Tous les logements doivent désormais être équipés d’au moins un daaf. C’est au propriétaire du logement d’acheter et d’installer le détecteur de fumée, l'occupant devant quant à lui veiller à son bon fonctionnement, sa maintenance et son éventuellement renouvellement. Pour plus d’infos, consulter http://bit.ly/1Ut5Isk
  • Réponse : Non. Pour pouvoir être alerté d'une fuite de gaz domestique, il vous faut utiliser un détecteur de gaz. 



  • Réponse : Certains détecteurs Kidde sont dotés d’un bouton pause vous permettant de les désactiver temporairement pour prévenir toute fausse alerte déclenchée par une fumée abondante (dans le cas de grillades par exemple).



  • Réponse : La conformité du détecteur aux normes françaises et européennes en vigueur est indiquée par des symboles sur l’emballage : NF pour la norme française, CE pour la norme européenne EN14604. Pour en savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=V_nuoLMWAj8
  • Réponse :

    La marque NF implique : 
- le DAAF doit être optique et ne doit pas libérer de substances radioactives
 - il doit être vendu avec une pile, au lithium ou alcaline, ainsi que des vis et chevilles
 - il limite le risque de mauvaise installation (présence d’une signalétique sur l’appareil)
 - il est accompagné d’une notice d’installation et de maintenance claire et explicite en français
 - le fabricant du DAAF adhère à un éco-organisme pour le traitement des déchets électroniques
 - une assistance téléphonique pour l’installation et la maintenance du DAAF certifié NF est mise à disposition du consommateur 
L’AFNOR mène des contrôles réguliers afin de vérifier la qualité des produits commercialisés.